Le temoignage de Wivine Kimpanga

 

Je m'appelle Wivine Kimpanga Mukimpiele. Je suis congolaise de la République Démocratique du Congo. Je suis la sixième fille de papa Rigobert Kimpanga Ndaninsi et de maman Akéti Emilienne Nkenke, née à la mission ...dans le diocèse de Kikwit, mais je suis originaire du diocèse  d'Idiofa.

Etant née dans une famille chrétienne Catholique, des parents engagés à la paroisse, moi aussi j'ai grandit en cherchant à m'engager dans les différents groupes et mouvements paroissiaux : K. A (groupe Kisito-Annuarite) depuis l'âge de 6 ans jusqu'à devenir encadreuse des enfants ; Bilenge ya Mwinda (jeune de lumière) ;  ensuite choriste. J'ai nourri ma foi par  des temps de récollections, sessions et retraites animées par des responsables laïcs et consacrés. Dans le groupe de recherche vocationnel, j'ai entendu parler de la vie consacrée à travers la vie des saints ; et je me suis sentie interpeller par ce genre de vie. Avec mes lunettes enfantines, j'ai cherché à découvrir avec joie ce désir profond qui m'habite et brûle dans mon cœur. Ce même désir qui habite le cœur de toute personne consacrée : l'Amour et le service des pauvres, des malades et autres œuvres caritatives qu'elles exercent en vue d'aider toujours les autres pour pouvoir  continuer la mission que le Christ est venu faire sur la terre. Consciente de cette grâce du Seigneur, je me suis approchée du frère Ignace (maître des postulants et conseiller de la congrégation des fils de l'Immaculée Conception)  pour le partager ce que je vis. Et c'est grâce à lui que j'ai connu les Sœurs de la charité.  J'ai cheminé avec lui pendant une longue période, par des récollections et des moments de partage qui se faisaient chaque deuxième dimanche du mois chez eux à Kimbondo à Kinshasa. Il nous à fait voir la liste des congrégations internationales et autochtones dont il est chargé de faire connaître et chacune de nous devait faire son choix. Touchée par l'appel d'Abraham qui a quitté son pays pour une terre inconnue, j'ai choisi la congrégation des Sœurs de la Charité de Sainte Jeanne-Antide Thouret qui n'est pas dans mon pays pour vivre le charisme qui me touche d'une manière spéciale. J'ai quitté Kinshasa le 09/03/2009 avec le frère Ignace et quelques compagnes pour la capitale Camerounaise d'où la sœur Marie-Michelle nous attendait à l'aéroport.  J'ai passé 3 mois dans la communauté auprès des sœurs pour un temps de connaissance mutuelle, à travers les sessions, les cours de français, suivi d'une retraite de 3 jours. Après avoir passé ce temps, je suis envoyée dans la communauté de Bohong.(R.C.A.) Pendant 4 mois, j'ai eu la joie de partager mon temps comme suit : les travaux de la maison, enseigner et être avec les amis (enfants) de l'école maternelle et les choristes.  Au niveau de la paroisse, je prépare chaque matin l'autel avant la messe de chaque jour. Pour le reste, je me confie à Dieu qui est tout pour moi et qui sait le lendemain de ma vie.                                      

Wivine Kimpanga