Travailler avec le femmes à Kyabe

Kyabé se trouve au moyen Chari, dans le Diocèse de Sarh au Sud Est du Tchad. Je vis en communauté avec sr Christine, sr Bernadette, sr Félicité. Nous sommes de 4 nationalités de : - Centrafrique, - Suisse, - France, - Tchad.  

Je suis arrivée à Kyabé en décembre 2006, je travaille dans la promotion féminine, en voyant les besoins des femmes, leurs difficultés, je les ai invité à venir pour redémarrer avec elle, la formation qui existait avant avec nos soeurs et qui ne fonctionnait plus depuis quelques années.

Les débuts :

J'ai réuni une vingtaine de femmes de la Paroisse St Pierre Claver de Kyabé ; je les ai formé dans plusieurs activités afin de les aider dans leur besoin de chaque jour.

Je les ai initié à la fabrication de produits locaux, savons, apprentissage de la couture ainsi qu'à faire des stocks de produits vivrières (arachides, haricots, mais, soja, sésames, huiles de carité, d'arachide) pour leur permettre de gagner un peu d'argent et aussi pour consommer ces produits dans la période dite de « soudure ». (période où il n'y a pas de récoltes en saison pluvieuse, les semences ne sont pas encore prêtres).

Je donne aussi une formation sur l'hygiène du corps, l'entretien de la maison, au niveau culinaire, je leur apprends à améliorer le repas.

Une Bonne Nouvelle :

En décembre 2009, grâce à l'aide financière obtenue des amis, je travaille avec les femmes en ayant à ma disposition un bâtiment que nous avons fait construire, j'ai aussi d'autres matériels qui nous permettent d'être plus fonctionnels avant nous travaillions sous les arbres.

Entre-temps, une demande m'a été faite par le Curé de la Paroisse pour intervenir auprès des femmes qui se préparent avec leur mari à partir dans le Centre de Formation des catéchistes à Tatémoe (situé à 7 Kms de Kyabé) formation qui dure 2 ans. Ce stage est appelé : « Ecole des catéchistes » qui a lieu dans les différents secteurs de la Paroisse, à Guilagondéré à 18 Kms de Kyabé, Boli, à 80 Kms de Kyabé. Pendant que les hommes ont des cours théorique, de Bible, de connaissance de soi, avec le Père ; je donne des cours aux femmes, de couture, raccommodage des habits, fabrication du beurre de Carité, entretien de la maison, amélioration des repas.

Par la suite, je rencontre certaines d'entre elles au centre de formation de Catéchistes à Tatémoe, où j'enseigne, la couture, la broderie, l'apprentissage de la machine à coudre, la coupe couture, etc.

Je constate aussi que grâce à la langue sara que j'ai apprise avec les femmes de la promotion féminine à Bedaya (à 80 Kms de Sarh au Tchad, où j'ai travaillé pendant 18 ans) ; j'arrive à communiquer directement avec certaines femmes sara-kaba (de Kyabé) qui comprennent le sara et qui traduisent aux autres femmes.

SR. ANNE KOUE